Est-ce que l’exercice peut causer de la douleur vaginale?

Nous savons tous que l’exercice est important pour une bonne santé globale, alors n’est-ce pas ironique que l’exercice puisse causer certains inconforts vaginaux? Faire de l’exercice peut créer des conditions qui causent de l’irritation vaginale et permettent aux microbes nocifs de proliférer. Si vous ressentez de la douleur vaginale pendant ou après votre session d’exercices, ne vous inquiétez pas. Quelques simples changements peuvent faire une grosse différence. Ne laissez pas la douleur et l’irritation vaginale vous sortir du gymnase!

Quelles sont les causes courantes des douleurs vaginales attribuables aux exercices?

Plusieurs d’entre nous sommes familières avec les inconforts de la friction, de la pression et de l’humidité que nos sessions d’exercices peuvent générer mais nous négligeons souvent le fait que celles-ci peuvent affecter notre santé vaginale. La douleur généralisée dans la zone de la vulve, les rougeurs, l’enflure et les démangeaisons sont des irritations vaginales courantes associées à l’exercice.

Ces types d’inconforts pourraient facilement être causés par le port de vêtements de sport serrés, mal ajustés et/ou faits de tissus synthétiques qui emprisonnent la transpiration et l’humidité et peuvent causer des douleurs vaginales associées à la pression et la friction. Si vous faites de l’aérobie, si vous courez, joggez, faites du vélo ou du spinning, vos vêtements pourraient exercer une pression et frotter contre votre vulve. Cette friction peut endommager et irriter la peau délicate de votre zone intime.

Vous pourriez remarquer une augmentation de vos pertes vaginales pendant ou après l’exercice. C’est normal, surtout si vous utilisez des vélos stationnaires et que vous transpirez beaucoup. Plusieurs femmes transpirent beaucoup dans la zone génitale lorsqu’elles font des exercices. Si vos vêtements ne respirent pas, ils emprisonnent l’humidité, ce qui peut aggraver l’irritation, tout en créant des conditions propices à une infection vaginale microbienne.

Les infections vaginales à levures adorent les environnements chauds et humides. Si vous avez des démangeaisons et des pertes blanches et épaisses qui ressemblent au fromage cottage, vous avez probablement une infection à levures. D’autres infections microbiennes, comme la VB (vaginose bactérienne) sont accompagnées de pertes fluides grisâtres dégageant une forte odeur de poisson. Prenez les mesures qui s’imposent si vous reconnaissez ces symptômes – ils peuvent être traités facilement à l’aide de produits d’autosoins efficaces.

En effectuant quelques changements et en portant une attention à votre hygiène avant et après votre entraînement, vous pourrez éviter la plupart, sinon tous les problèmes de santé vaginale associés aux exercices.

Effectuez ces simples changements pour éviter la douleur vaginale associée aux entraînements

Portez les vêtements qui conviennent à votre entraînement:
Passez en revue tous vos vêtements d’entraînement. Les leggings ajustés et les pantalons d’entraînement en tissu synthétique sont peut-être vos préférés, mais plusieurs de ces items ne sont pas faits de tissus qui respirent et peuvent causer de la friction pendant l’exercice. Évitez de porter des tangas et optez pour les sous-vêtements en coton. Les vêtements d’entraînement plus amples, faits de matériaux naturels qui permettent à l’humidité de s’échapper et s’évaporer, constituent un choix plus judicieux. Si vous insistez pour porter un vêtement ajusté, choisissez un mélange de coton ou un autre tissu naturel qui respire.

Gardez-la propre!
Dans la mesure du possible, prenez une douche tout de suite après votre entraînement. Si ce n’est pas possible au gymnase, lavez doucement votre zone vaginale et changez au moins vos vêtements, sous-vêtements et pantalons imprégnés de sueur avant de reprendre le chemin de la maison. Ayez de bonnes pratiques d’hygiène vaginale en tout temps.

Appliquez une crème ou un baume de protection:
Ceci peut aider à éviter les brûlures et frottements dus à la friction dans la zone intime. On ne recommande plus l’emploi de talc. Une fine couche de crème émolliente, comme la Vaseline, donne de meilleurs résultats. Appliquez avant l’entraînement. Après votre entraînement, surtout si vous utilisez un vélo stationnaire, appliquez une compresse Multi-Gyn pour un soulagement rafraîchissant immédiat de la zone intime externe.

Essayez quelque chose de différent:
Faire du vélo exerce une pression sur la vulve – alors pourquoi ne pas essayer autre chose et mélanger les activités pour voir si votre état s’améliore.

N’ignorez pas vos symptômes:
Quelques démangeaisons ou irritations vaginales après l’entraînement ne sont pas inhabituelles. Si cela persiste, n’attendez pas que la situation se résorbe spontanément. Vous présentez une infection microbienne..